Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Consolidation de prêts : définition 

Après avoir effectué des emprunts auprès d’une institution financière et/ou auprès de sa banque d’origine et/ou d’autres organismes de prêt, l’emprunteur cumule trop de dettes. Il est un peu en difficulté pour honorer les échéances. Il veut alors payer en une seule fois toutes les dettes et de souscrire en revanche une seule et unique dette : c’est une opération de consolidation de prêts. Il peut également choisir la proposition de consommateur, comme alternative.

Par définition, une consolidation de crédits est un prêt obtenu d’une institution financière. La destination de ce prêt de consolidation est le remboursement des débiteurs. Pratiquement, les remboursements sont regroupés en un seul remboursement mensuel. Le nouveau prêt est généralement accordé avec un taux annuel de 12% minimum, sans pour autant impacter le dossier de crédit de l’emprunteur et la durée de remboursement ne dépasse pas 60 mois. Le taux appliqué doit être moins élevé par rapport aux anciens taux auprès des divers créanciers. Les divers prêts pouvant être regroupés sont les prêts à la consommation, les crédits renouvelables, les cartes de crédits, les retards de factures, les retards de loyers, etc. En effet, l’emprunteur peut consolider seulement les dettes pressantes ou les dettes les plus coûteuses. Le prêt immobilier n’est pas recevable en consolidation de prêt.

Au fait, la consolidation de dettes est une opération permettant à l’emprunteur de bénéficier des avantages non négligeables, par exemple :

  • Sa gestion financière est simplifiée
  • Les diverses échéances sont arrangées, et il reste un seul créancier à honorer,
  • Les intérêts à payer sont réduits,
  • La seule dette mensuelle moins élevée permet un reste à vivre conséquent,
  • Le prêt de consolidation peut être remboursé plus rapidement,
  • La cote de crédit reste solvable du fait que l’emprunteur a pu respecter toutes les échéances.

Les clients ayant un revenu stable et suffisant pour honorer la seule dette issue de la consolidation sont acceptés en priorité par la banque, suite à l’analyse de situation personnelle et professionnelle. L’emprunteur qui veut consolider ses dettes doit démontrer une certaine astuce.

La première étape, avant le montage du dossier de consolidation de prêts, est de trouver une institution financière spécialisée dans ce domaine. L’institution financière, après avoir examiné la situation professionnelle et personnelle du client, observe les critères d’éligibilité. Comme astuces utilisées par l’emprunteur : il doit préparer les documents justifiant

  • son ratio d’endettement en dessous de 40%,
  • qu’il n’a pas manqué d’honorer ses dettes durant les derniers trimestres,
  • une bonne cote de crédit,
  • son emploi et/ou sa rentrée d’argent est stable.

Avant le montage du dossier auprès de l’institution financière, l’emprunteur doit effectuer un calcul ou une simulation pour savoir si son dossier est bancable. La simulation permet de montrer un moyen financier pour honorer la seule dette issue de la consolidation avec le taux d’intérêt annuel minimum de 12%.

En cas de doute, l’emprunteur doit préparer une caution solidaire. Dans ce cas de figure, une tierce personne accepte de payer la seule et unique dette en cas de non-paiement de la dette. C’est-à-dire lorsqu’il n’arriverait plus à honorer les paiements mensuels. Il est également plus astucieux de prévoir l’exigence de l’institution financière.

Une autre alternative pour réussir la consolidation de prêt est d’engager un courtier en crédit. Ce spécialiste de crédit permet d’augmenter la chance d’obtenir un prêt de consolidation, car il dispose d’une relation avec nombreuses institutions financières. En sus, il peut aider l’emprunteur à voir claire dans l’opération de consolidations de prêts et il apporte son expertise pour choisir l’offre la plus adaptée et la plus avantageuse.

Si l’emprunteur ne peut pas se permettre la consolidation de dettes, il peut tourner vers la proposition du consommateur. C’est une opération permettant à l’emprunteur d’éviter la faillite et de retrouver sa liberté financière. La proposition du consommateur protège l’emprunteur en difficulté financière contre les saisies qui sont la suite des procédures judiciaires de ses créanciers. A cet effet, l’emprunteur peut garder ses biens, et les créanciers ne peuvent plus l’attaquer jusqu’à nouvel ordre.

Effectivement, la proposition de consommateur permet la réduction des paiements mensuels des dettes de l’emprunteur, et ce, jusqu’à un montant correspondant à sa capacité budgétaire. Pour mieux comprendre la proposition de consommateur, il est nécessaire de contacter un professionnel financier qui peut aider à choisir la meilleure solution.

Retour