Rachat de crédit simulation

Simulateur de regroupement de prêt en ligne avec réponse immediate

Est-il possible de faire un deuxième rachat de crédits en tant que propriétaire?

Pour réaliser un projet, personnel ou professionnel, vous avez opté pour un emprunt. Cela semblait pour vous être la solution la plus rapide et la plus simple, mais après quelques mois de mensualités, vous avez eu du mal à gérer votre emprunt et avez fait racheter votre crédit pour des échéanciers plus simples à respecter. Encore une fois, vous n’êtes pas satisfait de votre situation. La question est donc maintenant de savoir si vous pouvez prétendre à un second rachat de crédit. La réponse est oui, mais sous quelques conditions.

Un second rachat de crédit, contrairement au premier, n’est pas limité par le capital, mais par le temps. Vous avez donc minimum de délai à attendre et pas de seuil de remboursement à payer avant de demander les services d’une autre banque afin de négocier de meilleures mensualités. Il vous faudra attendre au moins 12 mois à compter de la première démarche pour demander l’aide d’une seconde banque dans la révision de votre emprunt. À l’instar de la première démarche, un second rachat de crédit vous permettra non seulement de lisser vos mensualités, mais aussi d’éviter le surendettement. Vous allez ainsi pouvoir profiter d’un meilleur taux, voire revoir les conditions de remboursement en fonction de vos besoins et de vos possibilités.

Si, sur le papier, c’est possible, voire très simple, de conclure un second rachat de crédit, dans la réalité, les choses ne le sont pas. Les banques se méfient en général des emprunteurs qui choisissent cette voie. Du moins, c’est le cas si vous ne présentez pas de bonnes garanties. Pour un propriétaire, par exemple, les démarches seront plus simples. Il est possible notamment de proposer son bien en hypothèque afin de booster son profil. Cette garantie réelle viendra soutenir l’assurance rachat de crédit qui restera obligatoire lors de ce genre de démarche. De quoi rassurer les banques. Il faudra toutefois que le capital demandé ne dépasse pas les 80% de la valeur du bien en question. Autant pour un second rachat de crédit que pour la souscription d’un emprunt hypothécaire classique, la mise en gage d’un bien immobilier n’est toutefois pas sans risque. Si vous n’arrivez toujours pas à respecter les mensualités, vous risquez de perdre votre propriété – d’où l’importance de bien faire les choses cette fois.

Ce n’est pas en sautant sur la première offre venue que vous pouvez vous assurer la réussite de votre second rachat de crédit. Celui-ci devrait vous permettre de faire baisser de manière conséquente vos mensualités. Pour ce faire, vous ne devez pas vous contenter de comparer les propositions. Il importe également de faire un calcul de votre rachat de crédit afin de déterminer les conditions de recouvrement idéal et adapté à votre situation. La simulation peut se faire gratuitement sur les plateformes dédiées.   L’intervention d’un courtier en rachat de crédit ne serait pas non plus du luxe. Ce genre de prestataire peut négocier pour vous de meilleures mensualités et de bons taux auprès des banques. Il vous accompagne à chaque étape de la procédure. De quoi vous permettre aussi de gagner du temps lors de votre demande. Sans compter que faire appel à un courtier en rachat de crédit peut améliorer votre profil et augmenter vos chances d’obtenir les faveurs des banques.


Connaissez-vous la définition de délai de rétractation?

Quand vous souscrivez un emprunt, ne vous attendez pas à avoir le capital immédiatement après la signature du contrat. Toutes les banques doivent désormais respecter un « délai de rétractation » obligatoire. Il dure 14 jours à compter de la date de signature, comptant les jours fériés et les week-ends. Pendant ce laps de temps, l’emprunteur peut encore décider de changer d’avis sur sa demande et résilier le contrat avant même le versement du capital, ce qui lui évitera des pénalités. Pour ce faire, il doit faire parvenir une lettre recommandée à la banque.

Retour